•  

     

       Désolée de ne pas prendre le temps d'aller vous lire ! Je suis toute gonflée !!! J'ai toujours eu peur du dentiste et dons mes dents sont pourries ! Je le paye aujourd'hui !!! 

    Je reviens bientôt !

    Bisous à tous....

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    30 commentaires
  •  

     

     

       Depuis quelques jours que je suis dans la tapisserie, je n'est qu'elle en tête....

    D'ailleurs c'est très souvent que je pense à elle. 

    Souvent je revendique mon caractère affirmé comme étant un héritage du sien !

    Haute comme trois pommes, c'était une petite bonne femme de caractère qui toujours a mené sa barque contre vents et marées, élevant seule son fils durant les 5 années de guerre, réfugiés en Angleterre. Elle qui était allée très peu à l'école a su monter là-bas son atelier de couture pour survivre...

    J'ai encore les télégrammes qu'elle échangeait avec son amour resté en France.

                       Superbes  C'est eux....

    De retour au pays, ils se sont retrouvés et la vie a repris comme avant, la mer pour lui et la couture pour elle. Elle en aura habillé des mariées....

    Chez eux, toujours la porte était ouverte et le café servi aux amis de passage suivis pour les amateurs de la petite liqueur maison !

     Elle aura choyé ses trois petites filles comme une mère poule !

    Je peux en témoigner je suis l'une d'elles !

    Quel bonheur d'aller chez ces grands parents qui avaient toujours du temps pour nous...

                    Amours--1-.JPG La grognon dans ses bras, c'est moi !

    Mon "Pépère Charles" est parti trop tôt, j'allais avoir 20 ans.

    Je pense à elle aujourd'hui en particulier, elle est née le 14 juillet 1905 ! Puis c'est elle qui m'a appris à poser le papier peint !

                                                    Amours--3-.JPG A ses 80 ans ...

    Combien nous avons pu nous chamailler ! Deux caractères forts ensembles "ça pétait des flammes" ! Alors elle me disait Merde et me laissait seule ... Puis bien sur j'allais la rechercher et lui demandais pardon ! Avec le recul je crois quelle est la seule à avoir pu me dompter du haut de ses 1 m 50....

    Elle avait beaucoup d'humour aussi et énormément d'amour, elle aura pu tenir ses 6 arrières petits enfants dans ses bras, avec les plus grands, malgré son grand âge, elle n'hésitait pas à taper dans le ballon pour leur faire plaisir....

    D'une patience infinie, elle leur chantait des comptines pour les apaiser ou les faire rire.

    Toujours je me suis dit que jamais je ne supporterai qu'elle meure ..... Jamais....

    Puis maman est partie 3 mois avant elle et perdre une maman même à 41 ans c'est terrible, j'étais redevenue petite fille ! Puis voilà qu'à son tour elle nous quittait, elle avait 93 ans ! Ce sont deux mamans que je pleurais ....

    Étrangement, elle est toujours là chaque jour, elle est ma référence, mon mentor. Quand j'ai envie de baisser les bras, je me rappelle une de ses fameuses phrase "Il faut prendre les coups de mer comme ils viennent!" et je relève la tête....

       Jamais je ne l'ai entendue se plaindre et pourtant ....

    Alors ma petite "Mémère Fernande" cette journée est pour toi............

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    34 commentaires
  •  

     

     

       Un weekend de 1993, ils sont mariés depuis onze ans. Il est pharmacien, elle était éducatrice et maintenant élève ses enfants et aide à la pharmacie de temps en temps.

    Ils sont heureux, il est pharmacien oui ! Mais ça se paye une pharmacie  et très cher ! Elle devrait travailler, avoir un salaire pour aider, mais ....

    Mais le petit dernier n'est pas tout à fait comme les autres ! Ils ne savent pas trop bien mais le sentent ! Ils en parlent autour d'eux ! Bien souvent on leur répond "ce n'est rien ça va aller" ou encore, on leur tourne carrément le dos ! Un enfant différent ! De qui tient il ça ???

    Ils s'aiment et c'est le principal ! De temps en temps un weekend à deux en Normandie....

    Les petits vont chez papy et mamy. Ils partent à Etretat, deux jours, deux nuits, ils sont jeunes encore ! Restaurant, puis tient ! Essayons le casino, les machines à sous !!!

    Ils gagnent !!! 15.000 francs ! C'est énorme !

    Dysneyland vient d'ouvrir, ils iront avec les trois grands puisque d'un coup ils ont de l'argent !

    Le temps passe !!! De temps en temps ils retournent jouer au casino ! C'est facile, il n'y a qu'à mettre quelques jetons ! Ils misent très peu... Parfois gagnent un peu (jamais plus autant que la première fois !), souvent perdent !!! Petit à petit, le démon du jeu s'est installé !!! Entre temps le petit dernier est vraiment différent, c'est maintenant une évidence ! Peu de monde les soutient, leur dit "nous sommes là !" PIRE !!!!!!!!! Une partie de la famille fermera les yeux, niera presque cette petite "Poussière d'étoile !".

    Ce n'est pas une excuse mais ..... Peut être que si !!!!!

    La spirale infernale du jeu est là maintenant ! De petites sommes en petites sommes, lls n'arrivent plus à payer les traites de la pharmacie....

    Elle regarde son mari souffrir, ne plus savoir que faire !!! Elle a de la chance, sa famille est tolérante, à l'écoute... Elle pense que celle de son mari sera pareille (enfin ! certains ?). Elle pousse son mari à se confier "Va voir ton frère, parle lui". Souvent la parole aide et guérit .... Là !!! la parole va détruire encore plus !!!!!!!!!!!!! Ce sera l'ENFER ! L'incompréhension, l'intolérance, les jugements hâtifs....... Ils n'aident pas ! Ils enfoncent !!!! L'HORREUR !!!!!!!!! 

    Elle pensera même divorcer pour l'amour de lui puisque c'est ELLE qui est la FAUTE !!! Heureusement ils n'ont pratiquement jamais cessé de parler, de communiquer de s'aimer !!!

    Un redressement judiciaire et un nouveau bébé. L'horreur toujours !!!

    Les deux aînés encore jeunes mais assez grands pour se souvenir des tensions s'en prennent plein la gueule sans comprendre....

     

      Les années passent, le démon du jeu présent encore un temps finira par disparaître. Le décès de ses parents chéris, adorés (à elle) )

    Une nouvelle vie en Bretagne loin des ........

     

    Voilà ! Voilà pourquoi nos enfants ont du travailler pour payer leurs études.... Vous savez tout.... J'ai demandé à mon mari si il me permettait de vous raconter, de témoigner.... Si je le fais , c'est qu'il a accepté....

     

      Le jeu, c'est comme la cigarette, l'alcool, la drogue ! C'est une addiction terrible ... Il suffit d'être fragilisé à un moment pour plonger....

     

     Nous en sommes sortis depuis de très longues années heureusement .... Christian a fait le choix il y a huit ans de vendre la pharmacie (ouff ! 60 h de travail par semaine sans voir grandir les enfants), elle tournait bien, elle s'est vendue facilement ! Nous avons récupéré en gros 4000 euros (vous avez bien lu ! quatre mille euros elle n'était pas terminée de payer), mais nous sommes libres ..... Il est toujours pharmacien, mais il n'est plus patron et c'est un bonheur !

     Nous sommes tout simplement bien dans nos pompes....

     

    Encore une fois je ne suis pas là pour donner des leçons, mais pour témoigner. La vie peut basculer du jour au lendemain, ne tombez pas dans le piège, ça va très vite !!!

    Ma Poussière d'étoile, ses frère et soeurs vont bien, nous nous aimons, nous sommes en bonne santé . Nous ne jouons même pas au loto ou alors occasionnellement. Que souhaiter de plus ?

     

       Je me sent libérée vous ne pouvez savoir !!! Je peux vous paraître certainement impudique de raconter ça ici en sachant que des lecteurs nous connaissent... Mais encore une fois, je n'ai pas honte, je suis simplement triste  que ça nous soit arrivé, mais je ne peux remonter le temps et nous sommes bien....

     

     Je veux remercier mon mari de m'avoir permis de raconter cet épisode de notre vie.... Je l'aime....

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    30 commentaires
  •  

        Aujourd'hui nous somme le 19 mars 2011. Pour le boulot je vais faire des photos de la commémoration du 49 ème anniversaire de la fin de la guerre d'Algérie... Les anciens combattants sont décorés, une allocution est prononcée.

                               DSCN4304.JPG Ce matin.... 

    En 1953, papa avait 22 ans, l'âge de mon fils Charles. Il est parti là-bas pour son service militaire....

                              DSCN4341.JPG Mon papa

    Quelque temps après son retour, il s'est marié avec maman, en 1955. Puis, il a été rappelé là-bas comme beaucoup.

                              DSCN4340.JPG Avant son départ.... en 56....

    Le 16 mai 1956 naissait mon frère aîné Jean-Charles qui 25 jours plus tard mourait... Papa n'aura pas connu son seul fils, il n'a pa eu de permission pour venir le voir, ni pour son enterrement.... Je naîtrais en 57 , suivront Marie-Christine et Marie-Pierre

    A la maison, il  parlait très peu de cette guerre, ou bien parfois il pleurait à l'évocation de certains souvenirs.

    Lorsque j'étais gamine, il n'était pas rare qu'un marchand de tapis d'Algérie , de Tunisie ou du Maroc sonne à notre porte... Je ne sais plus si mes parents achetaient, mais en tout cas ils étaient accueillis à bras ouverts ! Et quand il arrivait que ce soit un sénégalais, papa était fou de joie de discuter avec....

     

      Jamais je n'ai entendu une seule parole raciste à la maison et gare à celle de nous qui aurait osée proférer des remarques sur les autres races.........

     

       Il y a deux ans Christian et moi sommes remontés juste deux jours dans le Pas de Calais pour voir notre fille Clémentine. A l'époque je rêvais d'un poêle à bois et je savais que dans le cabanon chez ma soeur Marie-Pierre existait toujours un vieux poêle du temps de ma grand-mère.....

                                        Le-Portel-161.JPG Le fameux poêle....

    Me voilà partie l'inspecter pour en voir l'état et en mettant les mains dedans je touche du papier !!!

     

      Curieuse je sort plusieurs morceaux, puis le tout et je reviens dans la maison où ma soeur commence à râler parce que je suis pleine de suie....

     

       Les papiers sont des lettres déchirées que "mémère Fernande" avait certainement juger bon de jeter n'en voyant plus l'utilité après tant d'années....... DSCN4339.JPG

     

      C'est pour moi un véritable trésor que j'avais ramené là ! Des lettres de papa qu'il écrivait à ses parents quand il était en Algérie.... Nous avons passé des heures à les reconstituer, et à les lire.... Elles sont ici maintenant.

    DSCN4334DSCN4338.JPG                                                                               Ministre était le prénom de son chat......

    En les lisant j'ai découvert une autre facette de papa, j'y voyais le jeune homme bien qu'il avait été, j'ai pleuré d'amour et de fierté...

         J'ai reçu beaucoup d'amour en héritage, c'est le plus beau cadeau que nous ont transmis nos parents...

     

    En ces temps incertains, j'avais envie de le partager avec vous, je suis sure que d'autres hommes ont ressenti la même chose que lui du moins, je l'espère !!!!!

       Quelques extraits qui parlent d'eux-même , de l'absurdité d'une guerre....

                     DSCN4332 Elle est magnifique...

                    DSCN4333.JPG

     

           Une autre, mais il y manque un morceau....

                   DSCN4335.JPG

                  DSCN4336.JPG Terrible...

                  DSCN4337.JPG


                  

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    18 commentaires
  •  

     

     

     

        Et bien voilà que je craque, que je perds mon enthousiasme ....

    Je pense que ça ne durera que quelque temps .....

     Veuillez en attendant accepter que je ne publie plus durant un petit moment.... Vous n'êtes en rien fautifs..... Ce sont les aléas de la vie qui font que .....

    Fantaisiste, je ne suis pas de marbre ! Souvent le clown se cache derrière son maquillage pour cacher ses blessures...

     

      La vie se charge parfois de nous rappeler que nous ne sommes que des êtres de chair et de sang et surtout avec un coeur qui parfois saigne....

     Promis, je reviens vite.... Nul n'est irremplaçable... En attendant je me détends en assemblant les Carrés Positifs (le bonheur qu'ils soient là..)

    A très bientôt. Bisous

    Corinne

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    28 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique